Vacheron Constantin Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel

Communiqué de presse – SIHH 2019

Vacheron Constantin Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel

Au cours de ses 264 ans d’existence, Vacheron Constantin n’a cessé d’innover dans les domaines techniques et esthétiques. Aujourd’hui, dans le cadre d’un lancement qui ouvrira sans doute de nouveaux horizons à la haute horlogerie, la Maison présente le modèle à remontage manuel Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel, une pièce dotée d’une double fréquence aisément contrôlée par son utilisateur.

Lorsqu'elle est portée, la montre Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel bat à une fréquence élevée, adaptée au mode de vie actuel, et affiche les heures, minutes, date, mois, cycle des années bissextiles et réserve de marche. Lorsque la montre n'est plus au poignet, son propriétaire peut diminuer la consommation énergétique du calibre 3610 QP développé en interne, d’une simple pression sur un poussoir : cette action permet à la montre de disposer d’une réserve de marche d’au moins 65 jours.

Depuis toujours, et selon les principes de base de l’horlogerie mécanique, l’énergie délivrée par un ressort contenu dans le barillet d’un calibre doit être constante et conforme à une durée correspondant à la réserve de marche de la montre. La montre Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel vient révolutionner ces principes. Elle est équipée d’un mécanisme original permettant au barillet de s’évider moins vite pour accroître la réserve de marche.
 

Vacheron Constantin Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel

Vacheron Constantin réussit ce défi en équipant la montre Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel d’un double barillet moteur auquel sont couplés deux trains de rouages, chacun étant équipé d’un groupe de régulation fonctionnant à une fréquence spécifique. Un poussoir, discret, placé à 8 heures sur le flanc de carrure, offre le loisir de passer d’une fréquence à l’autre, en fonction de son activité. Ainsi, au moment de mettre la montre au poignet, son possesseur devra sélectionner le mode Actif, dont le fonctionnement à 5 Hz (36 000 alternances/h) lui assure une réserve de marche de 4 jours. Cette fréquence élevée a pour avantage de rendre la montre pratiquement insensible aux mouvements brusques générés par un mode de porter au poignet et de de conserver, en toute situation, une excellente précision.

Si la montre n’est pas portée pendant un certain temps, son utilisateur peut faire basculer son mécanisme en mode Veille d’une simple pression sur le poussoir situé à 8 heures. Cette action a pour effet de stopper le balancier vibrant à 36 000 alternances par heure et de lancer un second balancier oscillant à une fréquence réduite de 1,2 Hz (8'640 alternances/h). La réserve de marche se trouve alors étendue à 65 jours au moins. La montre Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel pourra à tout moment de son fonctionnement en mode Veille être remise en mode Actif et réutilisée avec l’ensemble des indications du calendrier perpétuel parfaitement à jour.

À propos du quantième perpétuel

Le mécanisme complexe du quantième perpétuel permet l’affichage de la date et de toutes les informations calendaires. Il tient compte automatiquement de la longueur des mois, des années bissextiles et de l’ajout d’une journée supplémentaire au mois de février. La pertinence d’un calendrier perpétuel dans la montre Twin Beat est apparue naturellement dès sa conception, en lien avec sa réserve de marche exceptionnelle.
 

Vacheron Constantin Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel

La montre Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel peut être rangée durant plus de deux mois sans que les affichages de jour, de date, de mois et d’année bissextile en soient affectés. D’une certaine façon, cette innovation donne une véritable signification à la notion « perpétuel » et ouvre de nouvelles perspectives en matière d’inventions à portée intemporelle.

Le système Twin Beat®

La montre Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel utilise un système mécanique (brevet en cours de dépôt) qui permet de conserver l'affichage du temps et des informations calendaires lors du passage de la haute fréquence du mode Actif (5Hz) au mode Veille à basse fréquence (1,2Hz).

Ce système s’inspire de la perception de durée des saisons au Japon, à l’époque baptisée « Edo » (1603-1868), qui voulait que le jour et la nuit se divisent en six segments de durée différente et variable selon le jour, la nuit et les saisons. Les horloges datant de cette époque étaient équipées d'un balancier à simple ou double foliot permettant de modifier automatiquement leur vitesse de fonctionnement. Vacheron Constantin expose sur son stand SIHH 2019 l'une de ces pendules japonaises, datée du tout début du 18ème siècle, actuellement intégrée à la collection du Musée International d'Horlogerie situé en Suisse.
 

Le sélecteur de mode du système Twin Beat® fonctionne selon le principe du « tout-ou-rien », conçu pour garantir une commutation instantanée et sans décalage lors du passage d'un mode à l’autre : il permet de ne laisser qu’un seul balancier osciller à la fois. Ainsi, le changement de fréquence opéré par l’arrêt d’un balancier au même instant où l’autre balancier démarre, n’entraine pas d’interruption dans la chaîne cinématique du calibre 3610 QP. Ces opérations, réalisées en une fraction de seconde, ne génèrent par conséquent pas d’interférences et garantissent à l’affichage de demeurer aussi précis que possible.
 

Vacheron Constantin Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel

Le balancier à haute fréquence (5 Hz, 36 000 alternances/h) du mode Actif et celui du mode Veille reconnaissable à son plus grand diamètre et à son oscillation plus lente (1,2 Hz, 8 640 alternances/h) sont entraînés par un double barillet contenant deux ressorts. Ce choix technique représente à ce jour le moyen le plus efficace de distribuer l'énergie de façon régulière. Cette construction permet en outre la mise en œuvre d'un indicateur de réserve de marche unique capable d’afficher l’un des deux temps de réserve de marche à l’aide d’une seule et même aiguille.

Associer la notion de « perpétuel » au calendrier perpétuel

En vue de tirer pleinement parti des avantages du système Twin Beat®, le mécanisme du calendrier perpétuel a été retravaillé afin qu’il consomme le moins d'énergie possible lors du processus de changement de dates.

Il est connu que les sauts de dates et autres affichages complexes peuvent avoir une influence parasite sur la bonne marche d'un mouvement. Les besoins en énergie pour permettre ces sauts réduisent celle allant vers le balancier et, dans de nombreux cas, ce dernier perd de l'amplitude, compromettant ainsi la précision du mouvement. Dans le cas des montres à quantième perpétuel comportant de nombreux composants en interaction pour afficher de nouvelles informations, la chute de l’amplitude du balancier peut être ponctuellement importante.
 

Vacheron Constantin Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel

En concevant la montre Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel, les horlogers de Vacheron Constantin ont mis au point un mécanisme sophistiqué de saut instantané (dont le brevet est en cours de dépôt) pour la date, le mois et l'année bissextile. Celui-ci, totalement repensé, exploite un système d’armage d’un ressort à double vitesse qui nécessite quatre fois moins de couple qu'un affichage à sautoir instantané conventionnel. Avec cette amélioration, même à minuit le soir du Nouvel An, lorsque les trois indications sautent instantanément et simultanément, l’effet sur l’amplitude du balancier actif est négligeable.

Autres défis techniques

Afin de permettre le parfait fonctionnement des principales caractéristiques de la Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel – à savoir le quantième perpétuel et le système Twin Beat®, un certain nombre de challenges mécaniques ont dû être relevés.

Vacheron Constantin a, pour la première fois, repoussé les limites en matière d’exploitation des fréquences des oscillateurs d’horlogerie traditionnelle. Un nouveau spiral a été créé spécifiquement pour les besoins du balancier fonctionnant durant la mise en mode Veille (1,2Hz, 8 640 alternances/h). Très sensible, il possède des dimensions de section transversale de 0,0774 mm sur 0,0159 mm, très inférieure à celle d’un cheveu humain. A titre de comparaison, ce spiral est presque quatre fois plus petit en section transversale et infiniment plus fragile que le spiral du balancier fonctionnant en mode Actif (5Hz, 36 000 alternances/h).
 

Vacheron Constantin Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel

L'affichage des heures et des minutes pourrait à première vue sembler être la partie la plus simple à mettre en œuvre. Il n’en est rien car le mécanisme n’est ni simple ni conventionnel. Le calibre 3610 QP étant équipé de deux balanciers (dont un seul oscille à la fois), les aiguilles des heures et minutes récupèrent une information variable venant de deux trains de rouage pour indiquer, au final, un affichage unique de l’heure. Ceci est rendu possible grâce à un différentiel qui permet aux aiguilles de « lire » plusieurs sources d’information.

Un second différentiel est monté sur le barillet afin de transmettre le couple adapté au fonctionnement du groupe de régulation du mode Veille. Le balancier du mode Veille est doté d’un spiral délicat spécialement conçu pour ce rythme lent. Les deux derniers différentiels servent quant à eux à traduire la réserve d'énergie dans le barillet à l’aiguille indiquant le niveau de remontage.

Comprenant 480 composants, le calibre 3610 QP est conçu de façon intégrée et fait appel à un savoir-faire de micro-ingénierie. Le mouvement à remontage manuel conçu dans les règles de la haute horlogerie mesure seulement 6 mm d’épaisseur pour 32 mm de diamètre.

La fonction crée la forme

Classique en apparence avec son boîtier en platine, son calendrier perpétuel et ses finitions de haute l’horlogerie, la montre Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel se veut également tournée vers le futur.

La platine et les ponts du mouvement sont décorés de Côtes de Genève tandis que l’ensemble a été traité NAC, un revêtement galvanique à la résistance et à la durabilité supérieure aux traitements conventionnels.
 

Vacheron Constantin Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel

Le design du cadran joue la carte de l’avant-garde tout en conservant les codes classiques. Il fait le choix d’un guillochage radial et de surfaces sablées – au lieu des traditionnels guillochage et finition satinée du 18ème siècle. Afin de réaliser cette union entre tradition et modernité, le cadran est formé de deux segments principaux mêlant différents niveaux et différentes terminaisons. Le segment de cadran en or est ainsi décoré d’un guillochage réalisé à la main, puis inséré dans un segment extérieur en verre saphir qui accueille index appliques en or et indications gravées au laser et remplies d’encre.

Cet équilibre entre le design classique du boîtier et l’esthétique contemporaine du cadran et du mouvement apporte une dynamique saisissante. Véritable pont entre savoir-faire historique et innovation, cette montre exclusivement disponible dans les boutiques Vacheron Constantin marque un jalon et un tournant dans la haute horlogerie en proposant une association de complications utiles, classique et avant-gardiste.

SIHH 2019 : La Twin Beat Perpetual Calendar de Vacheron Constantin dotée de 65 jours de réserve de marche

Par Hyla BauerContributeur et projets spéciaux
Un record ! Cette montre à double fréquence permet plus de deux mois de fonctionnement continu. De quoi résoudre un vieux problème de régularité des...

La montre Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel remporte le prix de l'Innovation du GPHG 2019

Le Grand Prix d’Horlogerie de Genève (GPHG) décerne le prix de l'Innovation à la montre Traditionnelle Twin Beat quantième perpétuel. Véritable...

Traditionnelle Twin Beat Perpetual Calendar - A Breakthrough in Function and Innovation

Traditionnelle Twin Beat Perpetual Calendar